Coralie & Charles

03/04/2017

Nous sommes un couple entamant notre trentaine d'années et sommes ensemble depuis 2 ans. Nos familles habitent respectivement la région de Nîmes et Tours et nous avons été élevés dans des maisons avec jardin, non loin de la campagne.

Nous sommes tous les deux ingénieurs, Charles ingénieur mathématicien et Coralie ingénieur agronome.

Avant de partir en voyage, nous habitions à Paris. Nos principales occupations hormis le travail : sortir entre amis, aller au resto, se balader dans la ville, etc. Profiter de la vie parisienne quoi :) Côté sportif, nous pratiquons le squash : mais ce que nous préférons avant tout, ce sont les randonnées en pleine nature et la plongée sous-marine que nous pratiquons occasionnellement, en vacances. L'un de nos rêves : voir un requin-baleine (pas aux Philippines où ils sont nourris pour les attirer et les montrer aux touristes mais en plongée, en totale liberté) ! Coralie a également une passion pour les chevaux, malheureusement à l'abandon depuis 10 ans par manque de temps (les études puis le travail ont laissé peu de place pour ce type d'activité) ...

Après 5 ans de bons et loyaux services dans une entreprise de consulting parisienne, où nous faisions de gros horaires et étions soumis à une importante pression quotidienne, nous avons eu l'envie de nous évader de nos emplois et de la vie parisienne.

Le manque de nature, le besoin d'ouverture à d'autres cultures et d'autres conditions de vie, l'envie d'en prendre plein les yeux chaque jour et de faire de nouvelles rencontres, l'attirance pour une certaine prise de risques (quitter nos emplois, être à deux 24h/24, changer de mode de vie) et la sortie de notre zone de confort (ne pas avoir de chez-soi, s'exposer à des conditions de vie plus rudes que dans notre appartement parisien...) ont été nos principaux leitmotivs. Une sorte de test pour nous prouver que nous étions toujours les mêmes personnes sous cet « habillage » parisien :)

C'est donc avec nos économies en poche et notre rêve en tête que nous avons commencé à organiser notre tour du monde, en janvier 2016. Nous avons établi une liste de pays selon :

* nos centres d'intérêt : les randonnées, la plongée, les paysages de montagnes, la faune terrestre et marine ;

* la période à laquelle nous voyageons (une année scolaire, septembre à septembre) : nous avions très envie de voir la Malaisie mais la meilleure période pour la visiter était différente des autres pays d'Asie de notre liste... Ce sera donc pour un prochain voyage ;

* les pays jamais visités par l'un d'entre nous ou par nous deux : l'Asie nous était complètement inconnue, Coralie connaissait un peu l'Amérique du Sud (mais impossible par exemple de ne pas refaire le Machu Piccu au Pérou que Charles n'avait jamais vu) ;

* les conseils des amis : plusieurs de nos amis avaient fait des voyages similaires et ont pu nous donner des idées de pays « à faire » ainsi que des budgets nécessaires pour un an de voyage.

Nous avons ensuite fait un calendrier prévisionnel, en fonction des meilleurs périodes de visite et des activités à faire dans chaque pays (2 à 3 semaines pour des « petits pays » à un mois et demi pour les plus « gros ») : nous savions déjà que ce calendrier serait amené à évoluer car nous souhaitions conserver le maximum de liberté en ne prenant aucun billet d'avion en avance.

Concernant le budget, nous avions prévu initialement 20 000€/ personne, en se laissant une petite latitude afin de ne pas trop écourter notre voyage en cas de dépassement.

En septembre 2016, nous étions prêts à partir ! Le temps de dire au revoir aux familles et amis, nous prenions notre envol le 28 septembre 2016.

Coralie et Charles aujourd'hui

Au jour où nous écrivons ce texte, nous voyageons depuis 7 mois, avons visité 8 pays (Asie du Sud-Est, Nouvelle-Zélande, Chili et Argentine) et ne sommes toujours pas « blasés » du voyage. Nous profitons au maximum de notre aventure et ne sommes pas encore prêts à rentrer, nous avons encore tellement de choses à voir !

Notre retour à chaud :

* La rencontre avec les locaux est plus difficile que nous imaginions : difficile de toquer chez les gens en leur demandant de manger et dormir chez eux pour les voir vivre... Mais à travers les visites de villages, les discussions avec les petits commerçants et les propriétaires des auberges/ chambres d'hôtes nous arrivons quand même à nous faire une idée de leurs modes de vie, de leurs préoccupations quotidiennes mais surtout de leur gentillesse (qui varie bien sûr d'un pays à l'autre). En revanche, nous rencontrons beaucoup de voyageurs comme nous, souvent en couple : nous partageons nos expériences, faisons des bouts de voyage ensemble et échangeons des conseils voyages bien utiles.

* Nous ne pouvons pas dire que nous avons changé radicalement mais nous avons appris sur nous-même, sur nos réels besoins et envies et avons également mis à l'épreuve notre couple (nous sommes persuadés que ce type de voyage est un vrai test pour les amoureux !). C'est également avec des convictions plus fortes que nous revenons, sur le partage, l'ouverture aux autres cultures et également la nécessité d'une politique « sociale », donnant sa chance à chacun quelque soit ses origines et réduisant les inégalités. Nous avons appris beaucoup en Amérique du Sud, où certains pays d'apparence tranquille s'avèrent avoir un passé chaotique et nous paraissent parfois proches d'une nouvelle implosion, faute à trop d'inégalités et un coût de la vie trop important.

Nous avons encore 5 mois de voyage devant nous, nous attendons de voir quels enseignements supplémentaires nous attendent :)