Chili

08/11/2017

7H45 nous quittons notre appart' et nous dirigeons vers la gare avec notre voisin (accident de voiture oblige... et oui, ça tombe toujours à pic ce genre d'évènement!). Le voyage se passe bien, Leith enchaîne ses siestes dans le porte-bébé et Ionee fait la folle sans faire de sieste (dommage^^). Dans notre dernier train (Lyon-Paris CDG), nous tombons face à face avec un vieux monsieur franco-algérien qui nous raconte sa vie très passionnante. Et comble du hasard (qui n'en est pas un à nos yeux), c'est un ancien instituteur(15ans)/inspecteur(15ans) et qui a travaillé pour une ONG les dernières années de sa carrière. Il fait parti des amis de la méthode Freinet (méthode bienveillante inspirée en partie du travail de Maria Montessori) et se rend d'ailleurs à une réunion cet après-midi. Forcément, on discute de la scolarité de notre fille, de notre projet de création d'école etc... Il se propose de nous donner plein de documents pédagogiques, de parler de nous à son association... Ce monsieur a écrit un livre (je vous donnerai l'info plus tard, pas eu le temps de me pencher là-dessus) sur sa vie et donc son travail, qu'il ne veut arrêter pour rien au monde, "la pédagogie, c'est toute ma vie". Il se propose de venir former les éducateurs de l'école sur ce qu'il connaît. En voilà une chouette rencontre !

13h arrivés à l'aéroport CDG, nous faisons notre photo souvenir devant le grand panneau d'affichage des vols et nous prenons une navette (gratuite) direction l'hôtel F1 (70€ pour 3). La chambre est simple mais confortable. Balade dans les environs en soirée pour aller manger, Ionee était fatiguée et on a voulu la mettre dans le porte-bébé de randonnée mais elle a basculé tête direct sur le sol!!!! On a eu peur... tout s'est bien fini.

09/11/2017

Hihi!!!! C'est le grand jour :-) Petit-déjeuner avec les restes du goûter de la veille (chocolat à l'orange, pain, jus de pomme en briquette etc...) dans la navette (10'). On s'enregistre au bureau d'Air France et bien entendu un souci apparaît : les billets de Lima-Santiago pour Leith et moi ne sont pas éditables. Bon, on le fera faire en arrivant au Pérou. 10h30 décollage enfin plutôt 11h avec le retard.

Le vol s'est bien déroulé, l'équipage était aux petits soins vraiment au top ! (D'ailleurs, au sol à Paris, ils ont été extra également). Les repas délicieux, même pour Ionee. Fin du vol, Ionee tient le coup (22h heure française) mais Leith succombe. Il se réveille durant presque toute l'escale (2h) !!! Il est déjà en phase d'adaptation. Ionee s'endort sur les chaises de l'aéroport de Lima et continue sa nuit dans l'avion jusqu'à Santiago (3h30 de vol). Leith a dormi également dans l'avion (enfin!!!). 

00h55 heure locale, nous sommes au Chili :-D Tout le monde est réveillé sauf Leith. .. J'ai dormi juste dans l'avion et j'ai peur de ne pas dormir en arrivant à l'hôtel si bébé se réveille. Mais bon, malgré l'heure française (6h) quand nous arrivons à l'hôtel Atacama ; bébé globetrotteur dort encore car il est KO du voyage et maman a pu dormir durant 3h30 aussi :-)))) De nuit, il est conseillé de prendre un minibus Transvip pour effectuer le trajet aéroport-hôtel. 14200 pesos chiliens soit 19€/personne. C'est cher mais de nuit, on ne prend aucun risque.

5h30 réveil lancé par miniglobetrotteur ! Nous autres, nous aurions bien continué mais bon... 8h petit-déjeuner à l'hôtel = très bon. Juste déçus de notre chambre (matelas mous, avec ressorts :-(, sol sale... draps propres? ), nous étions en face dans l'hôtel 41 alors qu'on avait réservé l'autre... je râlerai plus tard sur booking.com.

9h à 10h, à la recherche de notre 2ème hôtel "El gallo con tacones" (32,5€ la nuit pour 3) : on s'dit "allez faisons une randonnée avec deux enfants en bas âge et 4 sacs à dos"... pfff ! En même temps, 3km à pied ça use... la chanson le disait !!!

10h le Graal est enfin sous nos yeux ;-) et il est troooooooooop top ! OUF !!!

Omar nous accueille chaleureusement, nous fait visiter notre chambre (belle et propre) et les espaces communs (salon, cuisine, wc et salle d'eau). Les lieux sont très charmants, on adore ! 

Après-midi passé à la découverte de Santiago (achat d'une carte BIP dans le métro 2700 pesos chilien soit 3,66€ + 600/700 pesos par trajet selon les heures de la journée (80 à 95cts)) : Place d'armes, Funiculaire et téléphérique de San Cristobal + quartier Bella Vista.

10/11/2017

Santiago du Chili, jour 2 ;-)

Petit-déjeuner cuisiné par Andrès (gérant de l'hôtel "El gallo con tacones") = fantastique !!!!!! Purée, une tuerie ! (vivement demain matin).

On a pris bus + métro (pour prendre le bus, il est indispensable d'avoir la carte BIP) durant la journée. Les enfants ne payent pas et on bip deux fois la carte pour éviter d'acheter une seconde carte :-P

Comme on adore Bella Vista, on s'est empressé d'y retourner afin de profiter un maximum du street art qui empare les rues. Vers 10h, nous avons passé l'entrée de "La Chascona", une des maisons de Pablo Neruda. 7000 pesos, soit 9€.

Maison construite pour Mathilde Urrutia, la maîtresse de Pablo qui deviendra sa 3ème femme. On découvre le passé du poète intellectuel, sa vie de diplomate, son amour pour les femmes, ses objets d'art, insolites et plein d'humour (sel et poivre nommés respectivement marijuana et morphine pour amuser ses invités !). Hihi ! On pourrait faire la même chose tiens ;-) A la sortie, passage obligatoire par la boutique de la fondation Pablo Neruda. On y achète un petit livre :-)

Balade (on s'est surtout perdus...) dans la ville à la recherche de l'ancienne gare ferroviaire Mapocho reconvertie en centre culturel. On finit par trouver le bon bus mais on loupe l'arrêt AAaaaaAAhhhh... on visite les quartiers pauvres aux alentours du cimetière puis notre sympathique chauffeur arrête le bus en sens inverse afin que nous montions dedans. En sortant expressément du bus, une dame me tend un sachet "por el nino" que j'attrape et la remercie sans savoir ce que j'avais en main. On monte dans le second bus et je découvre qu'elle m'a donné 3 paires de chaussons pour Leith <3 J'en avais presque les larmes aux yeux (du geste de bonté). Est-ce que mon fils en chaussettes fait pitié ? :-D :-D (Bon, c'est taille 16 et mon petit bouddha ne rentrera même pas un orteil dedans :-p). Nous arrivons finalement devant la fameuse jolie gare mais l'entrée était payante car une féria de la littérature s'y déroulait ce jour-là... deg tout ça pour ça ! L'extérieur est quand même très beau, heureusement ;-)

Retour à notre hôtel, douche, détente et apéro avec Vincent. Un français rencontré côté cuisine avec une bière à la main :-p (il va bien s'entendre avec nous^^). C'est un jeune étudiant en école de commerce, à Santiago pour 6 mois. Il nous a révélé les "secrets" de notre hébergement. Mais d'où vient ce nom "El gallo con tacones" ? Traduction : le coq en espadrilles ; égalité homme/femme. Belle idée. Andrès le gérant s'est lié d'amitié à un allemand, rencontré lors d'une retraite spirituelle. Ce dernier a adoré Santiago et a décidé d'acheter cette maison et d'y faire un hôtel à leur image (je suppose car les lieux sont très zen). Il vient une fois l'année et Andrès gère les lieux avec son acolyte Omar, l'homme qui ne s'arrête jamais. Ce soir, déception, nous ne pouvons manger ici car ils reçoivent 20 politiciens... (une révolution se prépare...?). Ce sera empanadas et bières dans le coin salon. Dodo tôt pour les enfants et moi, Vincent et Oliv profiteront bien de la soirée et auront même droit à une assiettes des délices d'Andrès (jalousiiiie pour moi). 

11/11/2017

Grande décision prise : nous réservons notre nuit du 2 décembre chez eux ! Nous voulons absolument revenir déguster les mets d'Andrès, et revoir notre ami français (dont la chérie vit à Grenoble près de chez nous^^ et cerise sur le gâteau, c'est un ancien montessorien <3). La vie sait nous guider où il faut.

Nous partons (métro) rejoindre la station de bus pour atteindre Valparaiso (4800 pesos soit 6,50€ l'aller et 2700 pesos soit 3,6€ le retour, gratuit pour les enfants). Attention, les places sont numérotées... on n'avait pas vu...

Arrivés à Valparaiso, contents de découvrir un nouvel endroit mais déçus de voir une si grande ville banale au premier abord. Mais la déception fut de courte durée. Déjà, quand le taxi (3300 pesos soit 4,5€) nous dépose devant notre hôtel (29€ la nuit pour 3 soit 21360 pesos) on est happy car la façade est toute colorée. Ben oui, les couleurs ça fait du bien au moral :-) On est bien accueilli par un jeune homme. On balance nos affaires dans notre chambre et on file en trolleybuses vers le port de Valparaiso. 

C'est parti pour un petit tour sur l'eau (3000 pesos/personne, Ionee a payé... soit 4€) à bord d'un bateau d'une trentaine de places pour visiter la ville vue d'en bas. C'était très sympa, le capitaine très rigolo et nous avons vu des pélicans et des lions de mer. Ionee était ravie !!! 

Qu'est-ce qu'un lion de mer ? Les lions de mer et les otaries à fourrure appartiennent à l'ordre des pinnipèdes. On les distingue des phoques vivant dans l'hémisphère Nord, par la présence de petits pavillons d'oreilles et par la position de leurs pattes arrière. Les lions de mer nagent en battant des nageoires, comme si elles étaient des ailes. Leur queue leur sert de gouvernail. Sur la terre ferme, ils se déplacent sur leurs quatre pattes. Longueur totale de l'adulte Mâle: jusqu'à 2,4 m Femelle: jusqu'à 1,8 m Poids de l'adulte Mâle : 300-350 kg Femelle: 60-100 kg Longueur de la queue : En moyenne, 12 cm. Alimentation : poissons, calamars et crustacés. Occasionnellement, des manchots. Habitat : côtes rocheuses, plages vers la haute mer pour pêcher...

Nous passons devant un stand de barbe à papa et ce qui devait arriver arriva !

Le sucre ça donne des ailes^^ et nous nous sommes laissés absorber par les ruelles colorées de la ville. C'est superbe et nous sommes heureux d'être à l'ère du numérique et non des pellicules sinon, en 1 ruelle on aurait flingué notre stock de pelloches :-D 

On a même croisé le chemin d'une mariée devant une belle église de la ville <3

12/11/2017

Le jour se lève sur Valparaiso... Mais le soleil s'est-il couché ? AH AH !!! Le mystère de la chambre "ensoleillée" est résolu : un lampadaire trône devant notre fenêtre :-( Mais la technique de la couverture sur la tringle des rideaux a bien fonctionné :-p

Direction la maison de Pablo Neruda (encore une oui :-D, mais on ne fera pas celle de l'île noire car elle est à encore 1h30 de route) : "La Sebastiana". Entrée 7000 pesos, gratuit pour nos bambins soit 9,3€. Pour atteindre cette belle bâtisse, nous avons monté des rues pentues comme à San Francisco !! Encore une fois, on se fait les fesses. Les voyages permettent de se remettre au sport :-P

Les peintures murales sont toujours aussi fascinantes. Et même l'église du quartier est sublime. 

Comme vous le voyez sur la photo, la vue du salon de "La Sebastiana" est fantastique :-)

Il se faisait faim après tout ça :-p 

On est allés dans un resto conseillé sur le net par des voyageurs : "El pimenton" (qui n'ouvre qu'à 13h... Ionee a mangé un empanada car elle ne pouvait plus attendre). On s'est bu un verre de vin rouge chilien (top) et un verre de Pisco (pas mal du tout). Oui, pardon, on a mangé aussi :-D un bon saumon avec des papas fritas. L'ambiance du lieu est géniale, on a eu droit à une chanson française :-)

Pour digérer, nous avons continué notre périple en prenant un des ascenseurs de la ville, 100 pesos chiliens par personne la montée soit 0,13€. Arrivant là haut, nous découvrons un toboggan ... Ionee l'a fait 5 fois ! Nous sommes passés devant un bar nommé "Le filou de Montpellier" ;-) La journée s'est terminée au parc pour enfants à côté de notre hôtel, sur la place Victoria.

13/11/2017

Retour à Santiago en prenant un bus en sens inverse, 1h30 de route. Nous prenons un métro jusqu'à La Moneda pour atteindre notre appartement : Moneda Appart (30 euros la nuit). Dans la rue, je me suis arrêtée pour enlever ma veste (chaleur...) et voyant que je n'arrivais pas à m'en sortir avec le porte-bébé, une dame s'est arrêtée pour m'aider à enlever ma veste !!!! Ils sont trop choux ces chiliens avec nous. D'ailleurs, dans le métro et le bus, en quelques secondes, dès que je rentre avec bébé, il y a quelqu'un qui me cède sa place ! C'est impressionnant. 

Nous découvrons notre appart : youhouuuuuuuuu le bonheur car c'est tout neuf et tout propre PARTOUT ! Une salle de bain rien que pour nous :-p Ben oui, on aime bien retrouver notre petit confort :-D

Ce sera aprem off avec un petit tour au parc pour épuiser notre gnocchi et le soir repas maison riz courgettes avec un petit vin blanc chilien (et oui, faut goûter le blanc aussi pour pouvoir exprimer notre préférence :-p).

14/11/2017

Matinée off à trainer à l'appart. Repas maison comme la veille <3

12h30, bus pour l'aéroport (1800 pesos chiliens par personne soit 2,4€, les enfants n'ont pas payé) qui était à 5 min à pieds de notre logement.

Décollage pour Calama à 17h15, arrivés à 19h25. A l'aéroport nous avons pris un taxi (8000 pesos chiliens soit 10,7€) pour aller jusqu'à notre hôtel H&C (3o euros la nuit) au centre de Calama. Il était possible de prendre directement un transvip (navette) pour San Pedro (20000 pesos soit 3€) mais on aurait couché les enfants trop tard. On préfère les préserver le plus possible. 

15/11/2017

Réveil 7h mais nuit agitée : Ionee tousse et parle troooooop en dormant...

Nous sommes à 2200m d'altitude, l'acclimatation commence et je donne coca 9ch à nos deux miniglobetrotteurs en prévention du mal des montagnes.

11h départ de notre bus pour San Pedro d'Atacama (3000 pesos soit 4€). Attention les autres compagnies partent à 8h ou 13h. Trajet en bus agréable avec déjà une belle visibilité sur le désert.

Arrivés au camping Altos de Quitor (taxi qui sera le même toute la semaine, 3000 pesos), un peu perdu à quelques minutes du centre de San Pedro. Nous avons payé via PayPal ce qui nous permet de garder plus de cash sur nous. 

Balade au centre à la recherche d'une excursion pour demain. Nous sommes accostés par un racoleur de l'agence Domeyko Travel. Nous allons donc jeter un oeil. Les 3 filles de l'agence sont cool. On décide de Fare affaire avec elles après avoir comparé avec une autre agence. Demain ce sera découverte de la Laguna Cejar et Los Ojos, puis La vallée de la lune pour la fin de journée. (28000 et 13000 pesos/personne).

On a acheté de quoi manger pour le dîner et pour grignoter durant les excursions du lendemain. Et nous avons rencontré deux français : Charline et Mathieu, dans la cuisine commune en préparant mutuellement nos repas. Belle rencontre. Ils sont en train de faire le tour du monde (depuis 2,5 mois) et ils arrivent juste de Bolivie.

16/11/2017

9h30, le bus de l'agence nous récupère au camping. C'est parti pour la Laguna Cejar (quelques minutes de route). Le chauffeur/guide Felipe nous installe un chouette petit-déjeuner. On avait déjà pris le notre ce matin, ça fera deux.

La Laguna Cejar est plantée au milieu d'un paysage montagneux désertique et c'est très apaisant. Les flamants roses profitent paisiblement des lieux. Ils sont superbes, comme chez nous ;-) Avec Ionee, nous enfilons nos maillots de bain pour goûter l'eau de la lagune. Elle est bonne, c'est un instant magique. Leith préfère faire la sieste contre son papa.

Quelques minutes de trajet après, nous découvrons Los Ojos (les yeux) du désert d'Atacama. Ce sont deux énormes trous de 10m de profondeur, créés par la chute de météorites ? personne ne raconte la même histoire... Et bien sûr, il est possible de s'y jeter;-) (Ionee veut y sauter quand elle sera grande^^).

14h retour en ville et nous mangeons tous les 4 au restaurant sur la place de San Pedro d'Atacama. C'était très bon.

16h, départ pour la Vallée de la Lune. Nous avons fait 4 arrêts. Le premier : visite de la caverne, avec une partie très basse totalement dans le noir. J'ai dû faire demi-tour avec Leith (pas de prise de risque). Ionee a insisté pour continuer ce qui a obligé son père un peu claustrophobe à dépasser ses limites :-P Elle voulait tout escalader toute seule malgré la nuit fiévreuse qu'elle venait de passer. Le deuxième arrêt : 1h de balade en plein soleil 10' de montée pour atteindre un joli point de vue. Olivier y est allé seul, je suis restée à l'ombre avec les enfants. Troisième arrêt : dernier point de vue avant le somptueux coucher de soleil sur la Vallée de la Lune.

20h20 : retour en ville, nous écrivons (via WhatsApp avec le wifi gratuit de la Plaza) à notre taxi-man préféré qui a mis 30' à arriver... 21h15 au lit !

17/11/2017

Journée off.

Balade au centre + achats de légumes et pantalons pour Ionee et moi + resto près de la gare de bus (nous avons acheté nos tickets de bus pour Uyuni 10h de trajet 15000 pesos soit 20€ ; nous ne ferons pas les 3j de 4x4 avec les enfants). 

On décide de faire une journée off de + afin qu'ils se remettent bien de leur rhume. Je réserve donc une nuit supplémentaire à San Pedro dans un hôtel du centre. Ce sera plus agréable de se promener en ville sans faire un trajet en taxi. Je booke également deux nuits d'hôtel à Uyuni et un vol Uyuni-La Paz pour éviter d'ajouter un trajet en bus de nuit : 45' de vol, 333€ pour 3.

Aprèm repos au camping avec nos copains tourdumondistes Charline et Mathieu. Ionee s'éclate avec Livia sa petite copine des lieux. Repas du soir tous ensemble.