Conseils billets d'avion et logements

06/04/2017

Pour les billets d'avion, il existe différentes possibilités :

  • Les billets « tour du monde » vendus par des agences spécialisées ou bien par les grandes alliances de compagnies aériennes (ex : Skyteam, Emirates, etc.) : en fonction du prix, ils permettent plus ou moins d'étapes avec des degrés de flexibilité variables (sur les dates, lieux, etc.).
  • Les billets achetés de manière classique, au fur et à mesure.

Nous avons opté pour la seconde solution pour avoir une flexibilité totale sachant que notre itinéraire n'était pas clairement défini... et ne l'est toujours pas :)

Ainsi, nous comparons les prix avec des dates flexibles sur Skyscanner (comparateur en ligne) et retenons l'offre la plus économique (quitte à faire des trajets de 40h et dormir dans les aéroports...).

A titre d'exemple, pour faire l'Asie du Sud-Est, la Nouvelle-Zélande et arriver en Amérique du Sud, nous avons dépensé 1840 € par personne. Il ne nous reste plus qu'un « gros » billet d'avion pour rentrer en France (nous faisons toute l'Amérique du Sud en bus - très facile si on a du temps).

Pour les logements, nous utilisons principalement 3 applications installées sur nos smartphones :

  • Booking : plutôt hôtel, chambres d'hôtes et hostal en Amérique du Sud ;
  • Agoda : pour des réductions de dernière minute sur les hôtels (parfois moins cher que Booking), néanmoins l'application est moins pratique ;
  • Hostel World : pour les auberges de jeunesse ou hostal en Amérique du Sud.

Etant en couple, nous souhaitons garder un peu d'intimité et cherchons plutôt des chambres doubles ; la salle de bain peut être commune ou non en fonction du coût de la vie dans les pays.

Souvent, nous réservons 1 ou 2 jours à l'avance notre hébergement afin de ne pas arriver « à l'arrache » dans une ville inconnue.

Pour la Nouvelle-Zélande, les hébergements étaient tellement chers (80€ par nuit minimum) que nous avons opté pour du camping (nous avions loué une voiture pour être mobiles, les transports en commun étant moins développés qu'en Asie ou en Amérique du Sud).

Pour les hébergements, il existe d'autres possibilités que nous n'avons pas exploitées durant ce voyage : Airbnb, Couchsurfing, etc.