J'ai 3 ans et je voyage !

25/05/2017

Ce matin, à peine réveillée, je me suis dit "j'écris un article sur la crise des 3 ans"! 


Oui, oui, la CRISE "d'ado" des 3 ans... on est plongés dedans avec mini globe-trotteuse depuis quelques mois, euh..., depuis 1 année presque en fait. Ça a commencé par des "non" classiques puis des "éteins la radio maman", "j'aime pas cette chanson change", "non je veux pas ce pantalon, il est moche" (je ne vous ai pas dit, notre fille est modeuse). On pensait avoir atteint la phase la plus critique et en fait NON : surprise, ça continue de plus belle...


C'est important car voyez-vous chers parents, lorsque l'on voyage, les petites crises peuvent se calmer car on fait le plein de nouvelles activités ; mais attention, elles peuvent pointer le bout de leur nez! Les voyages sont faits d'imprévus !


Depuis 15j, on a testé la méthode (partagée sur Fb par un ami) "est-ce que tu peux me dire si tu as un petit, moyen ou gros problème" lorsque mini GTse se met en boule dans un coin à pleurer, hurler ou autre terme du genre. Et bien, ça fonctionne assez bien chez nous ;-) Elle répond souvent "un gros problème" bien évidemment :-D, et elle réclame un câlin.


Hier, je me suis trouvée face à une nouvelle sorte de crise (faut pas rêver, y'a des variantes!), je n'ai pas accepté de changer de musique en voiture (ouais, elle était trop bien) et Mlle a HURLÉ à en faire pleurer de panique son petit frère ! Oh punaise, j'ai vu rouge !!! Il me fallait un nouveau plan d'attaque et je suis tombée sur l'article des comptines de Papa Positif : Alléluia ! "tu ne veux pas que j'écoute ma musique?", "tu ne veux pas aller te laver les dents? Ok, chantons : tes petites dents sont toutes sales, elles voudraient voir la brosse à dents..." laissez votre imaginaire prendre les commandes! (Vous n'êtes pas filmés, la star c'est vous). 


J'avoue que c'est parfois compliqué à mettre en place et que le chantage nous sauve la vie quand on a la flemme de tout (Bou !!! Les mauvais parents...).


En voyage et à la maison, en cas de crise, pensons à chanter pour les rituels du quotidien :-D (c'est mieux vu que d'abandonner son enfant héhé).